Le vitrage en acoustique

Un verre simple se comporte en acoustique comme une simple paroi (masse). En cela, il possède tout comme les autres parois des propriétés d’affaiblissement acoustique : plus le verre est épais, plus il est lourd et donc plus son niveau d’affaiblissement acoustique est élevé.

L’affaiblissement acoustique d’un verre est défini de la manière suivante :

Rw (C ; Ctr)

  • Rw est l’indice pondéré d’affaiblissement acoustique
  • C le facteur d’adaptation pour un bruit rose (forte présence de sons aigus)
  • Ctr le facteur d’adaptation pour un bruit route (forte présence de sons graves)

En fonction de la source de bruit que l’on souhaite isoler et des exigences à tenir, on additionnera le Rw et le C ou le Rw et le Ctr.

Petite précision

Les valeurs d'affaiblissements acoustiques affichées correspondent à des valeurs obtenues en laboratoire dans un cadre normalisé. Les valeurs sur site sont en général plus défavorables malheureusement. En effet, pour obtenir les mêmes performances que le laboratoire il faudrait s'assurer que la pose du vitrage soit parfaite.

Simple vitrage vs double vitrage

D'un point de vue acoustique, le double vitrage n'est pas nécessairement meilleur que le simple vitrage. Le double vitrage se comporte comme un système masse-ressort-masse, mais l'épaisseur de la lame d'air qui y joue le rôle de ressort, est généralement trop faible pour créer un ressort suffisamment souple, ce qui favorise l'entrée en résonnance du verre.

Dans le cas du double vitrage symétrique, c'est-à-dire avec des feuilles de verre d'épaisseurs égales (par exemple 4/12/4 ou 6/12/6), les performances acoustiques chutent sensiblement autour de la fréquence de résonance du système.

Ce système affiche donc des performances relativement faibles par rapport à un simple vitrage épais. C'est pour cette raison, qu'il est conseillé de toujours choisir du double vitrage asymétrique, par exemple 4/12/6, même dans un environnement calme.

Le verre feuilleté

Le verre feuilleté est un verre de sécurité, que l'on trouve très souvent dans les lieux publics, car ce verre a l'avantage de rester en place en cas de choc contrairement à un verre classique qui lui, va tomber en morceaux.

Mais sa caractéristique principale est sans aucun doute sa capacité à réduire la transmission du bruit. Le pic de résonance présent dans les doubles vitrages disparaît totalement pour offrir des performances bien meilleures.

A épaisseur égale, un verre feuilleté sera toujours plus performant qu’un verre simple, il convient donc parfaitement pour une intégration dans un studio. C'est le verre à privilégier pour réaliser des cloisons ou verrière de plateaux TV, des vitrages de porte ou fenêtre…

Il faut tout de même distinguer deux types de verre :

  • Le vitrage à intercalaire PVB (butyral de polyvinyle), habituellement utilisé pour une protection contre l’effraction et la sécurité, il apporte une amélioration acoustique.
  • Le vitrage à intercalaire avec PVB acoustique, utilise un PVB plus souple, il offre des performances acoustiques bien supérieures à un verre feuilleté classique.

Indice d'affaiblissement acoustique des vitrages simples

Verre simple Verre feuilleté PVB Verre feuilleté PVB Acoustique
Epaisseur RW RW +C RW + Ctr Type RW RW + C RW + Ctr Type RW + C RW + Ctr
4 mm 30 28 26 44.2 35 34 32 44.2 AC 37 35
5 mm 30 29 28 55.2 35 34 32 55.2 AC 39 36
6 mm 31 29 28 66.2 36 35 33 66.2 AC 39 37
8 mm 32 31 30 88.2 39 38 36 88.2 AC 41 39
10 mm 34 32 31              
12 mm 35 33 32