Un studio d’enregistrement c’est comme un instrument de musique, il doit sonner...!

Un studio d’enregistrement digne de ce nom n’est pas une banale pièce tapissée de mousse plastique et encore moins de bac à œufs en carton (je sais, on fait selon ses moyens...).

Deuxième volet de cette série d’articles sur la construction d’un studio. Attaquons nous au traitement acoustique des deux cabines et de la régie.

Non, dans un bon studio d’enregistrement, le son doit être clair, précis, sans réverbération trop longue ou échos d’aucune sorte ! Comme le dit si bien Frédérique VECTOL, le concepteur, “Un studio d’enregistrement c’est comme un instrument de musique, il doit sonner...!”.

Alors contrairement à ce que pensent la plupart des gens, le traitement acoustique est la partie la plus importante du studio d'enregistrement, la plus délicate et parfois la plus chère aussi... Car pour ce genre de construction, il convient de limiter au mieux les réflexions non désirées entre les murs de la pièce, et aussi entre le sol et le plafond.

A quoi sert d’investir des fortunes dans des enceintes de monitoring, si le son du local d’écoute est plus que médiocre ?

Pour la correction acoustique du studio, des matériaux absorbants sont utilisés afin d’obtenir une durée de réverbération (ou temps de réverbération (TR)) optimale et une réponse en fréquence la plus neutre possible.

Pour rappel : La réponse en fréquence est la mesure à l’aide d’un microphone de la réponse de la pièce ( le local d’écoute) à un signal de fréquence variable (mais avec une amplitude constante) émis par un haut-parleur à l’intérieur de cette pièce.

Dans notre cas, une structure de tasseaux de bois (la contre-cloison) a été installée contre les cloisons du studio, entre les montants de cette structure, une couche de 45 mm d'un matériau absorbant poreux (de la laine de roche) a été installée, fixée elle aussi à la cloison pour éviter son affaissements avec le temps…

Les matériaux poreux

Les caractéristiques d’absorption des matériaux poreux (laine de roche ou de verre, mousse, etc...) sont telles que les fréquences hautes sont plus absorbées que les basses fréquences. Ils ont donc leurs limites.
Sachant cela, pour corriger la courbe de réponse en fréquence d'une pièce dans les médiums et les graves, il est plus efficace d'utiliser un autre système les bass-trap, ou piège à sons.

Les bass-trap


basstrapL'une des cabines ou l'on peut voir la contre cloison munie d'absorbeurs, ainsi que l'une des membranes basse-trap suspendues.

Pour absorber les fréquences médiums et grave, la laine de roche ou n'importe quel absorbeur poreux ne suffit plus, ou alors avec des épaisseurs considérables… Car plus on va vers le grave plus l’épaisseur de ce genre de matériaux doit être importante !

Pour résoudre les problèmes de résonance dans le médium et le grave, il y a deux techniques principales :

Les membranes et les résonateurs

Les membranes :

Sont considérés comme membranes tous les matériaux vibrant sous l'effet d’une pression acoustique. Donc tout revêtement disposé à une certaine distance d’une paroi support présentera un effet membrane. À la fréquence de résonance de ce matériau, le coefficient d’absorption sera maximum.

plafond membraneConstituées d’un ou plusieurs panneaux (de bois en général), les membranes sont très efficaces pour absorber les fréquences médiums. Elles sont dimensionnées de telle sorte que leurs fréquences de résonances correspondent aux réflexions parasites de la pièce dans cette gamme de fréquences.

Mais attention, les membranes ne sont pas de simple panneaux de bois coupés à la hâte et suspendus..! Leur dimensionnement est calculé selon les proportions de la pièce. Alors si vous ne savez pas ce que vous faites, ne faites rien...! Le résultat en cas de mauvais calculs serait désastreux, avec une trop grande absorption du bas-médium et du grave.

cotearriere regie

Coté arrière de la régie

 les résonateurs

Le résonateur est un dispositif tout à fait particulier qui offre un coefficient d'absorption très élevé à sa fréquence de résonance. Il est composé de deux parties principales :

- Une cavité définie par son volume (V)

- Un col caractérisé par sa section (S) et sa longueur (l)

 

schema resonateur

Schéma de principe d'un résonateur

Ce dispositif présente une absorption très importante dans une gamme de fréquences étroites autour de sa fréquence de résonance. En pratique toutes les cavités en relation avec la pièce peuvent jouer le rôle de résonateurs.

 

resonateur plaque

Résonateur a plaque perforé

Les résonateurs peuvent avoir plusieurs formes, il peuvent être composés d’une plaque perforée derrière laquelle on place un isolant poreux. Mais quel que soit sa forme, sa fréquence de résonance est d'autant plus basse

- Que son volume est grand
- Que la longueur du col est grande
- Que la section du col est faible

st2

Cloison extérieure, cloison intérieure, et contre-cloison.

La forme des contres-cloisons

Selon le principe "une boite dans une boite", les cabines sont totalement indépendantes les unes des autres. Ici on peut apercevoir la structure de la cloison extérieure, la cloison intérieure terminée ainsi que la structure des contres-cloisons en bois.

 

schema implantation contre cloisons

Schéma de l'implantation des contres-cloison de la régie

Une chose importante :

De manière générale, il vaut mieux éviter les murs parallèles entre eux, c'est une bonne façon de limiter les réflexions à l’intérieur des cabines. Nous avons donc installé les contres-cloison de manière à ce qu’elles ne soient pas parallèles entre elles, en leurs donnant des angles différents.

st3La contre cloison coté fenêtre est installée en forme de lame de scie. Du fait de cette forme particulière les réflexions sont diffusées vers l'arrière de la cabine.

Les contres-cloisons ne servent pas qu’à absorber le son ( sinon le son de la pièce serait trop mat), elles servent aussi comme support de diffuseur. En effet, une fois munies de leurs revêtement de finition en tissu, un lattis de planche de bois ( les diffuseurs) viendra recouvrir en partie ces contres-cloisons. Disposées de manière stratégique, elles serviront à répartir les réflexions (il faut quand même garder un peu de réverbération...) dans toute les directions afin d’avoir un son agréable.

st1

Les contres-cloisons sont recouvertes de ouatine avant la pose du tissu acoustique. On aperçoit aussi les panneaux absorbants fixés au plafond.

Les panneaux absorbants plafond

Pour éviter les réflexions provenant du plafond, des panneaux composites faits de bois et de dalles en laine de roche rigide ont été utilisées. Nous avons dû construire une structure de bois dans laquelle nous avons inséré les dalle de laine de roche, puis le tout est fixé au plafond.

panneaux absorbants plafond

 

A suivre...

Rony PAULO