Histoire de rendement

La Puissance ressentie par l'auditeur 

Le rendement d'une enceinte acoustique n'est pas synonyme de qualité. Comme la puissance d'un véhicule n'indique pas s'il sera confortable ou plus rapide (un camion est plus puissant qu'une voiture de sport). Il indique simplement sa capacité à produire un certain niveau de pression acoustique (dB) pour une puissance élèctrique (W) donnée.

En choisissant un modèle d'enceinte à bas rendement, vous vous interdisez automatiquement toute utilisation au-delà d'un certain niveau sonore. Si ce niveau vous suffit, alors aucun problème, vous profiterez des avantages associés au bas rendement : enceintes plus petites et souvent moins chères, (mais ampli plus puissant !).

Mais si votre local est très vaste, et que vous aimez écouter la musique à un niveau élevé, alors il vaut mieux avoir des enceintes puissantes et disposant d'un rendement élevé.

Un peu de théorie...

L'oreille est stimulée par une pression. Cette pression acoustique pour un amplificateur donné dépend directement du rendement des haut-parleurs. Ce rendement exprimé en dB/Watts à 1 m, est le nombre de décibels produits par le haut-parleur pour un Watt efficace appliqué à ses bornes.

La mesure est effectuée à l'aide d'un micro placé dans l'axe et à un mètre du haut-parleur.

Exemple :

Prenons 2 enceintes ayant respectivement des rendements de 93 et 102 dB/W soit avec une différence de rendement de 9 dB.

Sachant que le décibel est le logarithme d'un rapport de pressions (dB) = 10 x log (P2 / P1) avec P2 la pression mesurée et P1 la pression référence soit 2 .10-5 Pa. Lorsque nous doublons la puissance nous obtenons un gain de 3 dB.

Ce qui veut dire que si nous alimentons la 2e enceinte avec 10 W, il faudra alimenter la première avec 10 x 2 x 2 x 2 = 80 W pour obtenir la même pression acoustique donc la même impression de puissance à l'audition.

Ceci démontre à quel point il est important de posséder des haut-parleurs ayant le plus haut rendement possible afin de pouvoir utiliser une amplification de faible puissance.

En effet la distorsion harmonique est directement liée à la puissance de l'amplification. Entre 2 haut-parleurs qui produisent un même niveau de pression acoustique mais l'un avec 10 W et l'autre avec 80 W, le premier souffrira d'une distorsion harmonique bien moindre.
De plus moins un HP est sensible plus il tasse la dynamique.

Conclusion :

- Il faut toujours faire attention au rendement de ses HP pour en déduire les qualités de fonctionnement et pour prévoir ce qu'ils sont capables de produire comme pression acoustique